Diodon réticulé – Chilomycterus antillarum

Autre nom : Diodon araignée

Description: Chilomycterus antillarum présente un aspect singulier, typique de la famille des Diodontidés. Le corps est couvert d’écailles transformées en épines non venimeuses, courtes et massives, dont deux paires plus fortes sur le front. Il est capable de ses gonfler d’eau pou d’air en cas de danger, ses piquants se retrouvant alors mécaniquement dressés. Des taches noires sondes se démarquent au-dessus et derrière les nageoires pectorale, ainsi qu’à la base de la dorsale. Le ventre blanchâtre est orné de filaments jaunes. Il nage avec élégance entre les rochers en agitant simultanément ses nageoires dorsale et anale. Ses larges pectorales lui donnent un grande habileté pour les petits déplacements. Lorsqu’il se sent menacé il peut choisir de fuir et de se cachez dans des anfractuosités en battant rapidement de la queue, ou choisir de faire face en se gonflant comme un ballon. Cliquez pour agrandir la photo

12.5.14-036-Version-2

Biotope : il vit plutôt autour des affleurements rocheux du large, il apprécie notamment le relief accidenté des récifs coralliens. Il est plus commun en 40 à 60 m. de profondeur, mais on en trouve aussi dans la zone des 20-30 mètres. Incapable de poursuivre des animaux rapides, ce poisson se nourrit de coquillage qu’il trouve dans le sable ou fixés aux rochers. Distribution : Ouest de l’Océan Atlantique, sure de la Floride, les Bahamas, Brésil et mer des Caraïbes.
Références : Poissons de mer de Guyane par Marc Léopold.