Mabouya rayé jaune- Synodus intermedius

Autres noms : Poisson-lézard des Caraïbes, Anoli, Zandoli.
Traits caractéristiques : Point sombre à l’extrémité supérieure de l’opercule branchial. Corps couvert de fines rayures jaune-or.

Taille : de 10 à 36 cm, max. 46 cm
Profondeur : de 7 à 24 m.
Description: Ce poisson-lézard a la tête aplatie avec une bouche largement fendue comportant une multitude de petites dents acérées. Une tache ou un point sombre est présent au dessus des opercules. On observe souvent des taches en forme de losange sur les flancs. Peut foncer ou pâlir, pour se confondre avec son environnement. Le dessous est de couleur crème tandis que le dessus est dans les tons bleu pâle. Ils chassent des poissons à l’affût qu’ils capturent en se jetant dessus d’un mouvement très rapide. Leur langue est aussi pourvue de dents fines et acérées. La bouche, très grande par rapport au corps, leur permettent de dévorer des proies de taille impressionante qui sont avalées en entier en commençant par la tête. Il arrive parfois qu’ils rencontrent de très grandes difficulté à avaler s’ils commencent par la queue, les épines dorsales de la proie pouvant faire blocage.
Cliquez sur la photo pour agrandir
Biotope : Les poissons-lézards, solitaires ou en couple, se reposent ou s’enfouissent sur les fonds sableux, seuls leurs yeux dépassent. Leurs couleurs plus ou moins foncées dépendent du milieu dans lequel ils vivent afin d’avoir le meilleur camouflage possible. Distribution : Peu commun aux Bahamas, rare aux Caraïbes. Aussi : Bermudes et partie orientale de l’Atlantique y compris Méditerranée. Non observé en Floride.
Réf. Poisson coralliens – Identification Floride, Caraïbes, Bahamas de Paul HUMANN.