Requin Océanique – Carcharhinus longimanus

Critères de reconnaissance : Taille moyenne (2-3 m). Livrée blanc « sale ». Nageoires pectorales et première dorsale très développées. Extrémités blanches et arrondies. Cinq paires de courtes fentes branchiales. Bouche ample, de forme parabolique en vue ventrale.

Description : Massif et fusiforme, le museau est relativement long pourvu de petites narines mais dépourvu de spiracle*. Il se reconnaît aisément à ses nageoires pectorales et sa première dorsale très développées, arrondies aux pointes et tachées de blanc. La partie supérieure de son corps est de couleur gris/bronze/beige (blanc « sale ») qui tranche avec le blanc de son ventre.Grandes et triangulaires, les dents supérieures formées d’une cuspide unique possèdent des bords dentelés. Les dents inférieures sont souvent un peu plus obliques et sont aussi plus petites, étroites et pointues, avec des marges plus finement dentelées.Le requin océanique mesure habituellement de 2 à 3 m mais peut croître jusqu’à près de 4 m. Le poids de Carcharinus longimanus peut atteindre 167 kg. Cliquez sur la photo pour agrandir
Sa durée de vie va de 16 à 22 ans (selon les auteurs et les zones) tandis qu’il peut se développer jusqu’à atteindre une taille de 3,95 m (pour un spécimen observé par un plongeur sur Martigues, en 1998, l’estimation porte sur 3 m). Biotope : Le requin océanique est habituellement observé en pleine mer entre la surface et 150 m de profondeur, bien qu’il ait été annoncé occasionnellement près de la terre et plus particulièrement des îles océaniques. Il est très abondant partout où l’eau a une température supérieure à 20° C.

Distribution Ouest Atlantique : du Maine (USA) à l’Argentine ; également dans le golfe du Mexique et les Caraïbes.
Est Atlantique : du Portugal au golfe de Guinée.
Présence attestée en Méditerranée (un exemplaire a été capturé dans un canal de Venise ; un autre a été rencontré au large de Martigues, (dans le golfe du Lion) mais l’espèce ne s’y reproduit pas.
Atlantique Nord : présence qualifiée d’accidentelle (1961: suite à un ouragan tropical à la suite duquel l’eau du Gulf Stream a envahi le talus est du banc Georges – entre le Cap Code et la Nouvelle Écosse).
Indo-Pacifique : Mer Rouge et de l’Afrique de l’Est à Hawaï, Samoa, Tahiti et îles Tuamotu.
Est Pacifique : du sud de la Californie (USA) au Pérou, incluant les Galapagos
Réf. DORIS – FFESSM