Gorgonocéphale géant – Astrophyton muricatum

Critères de reconnaissance : Disque central d’où partent 5 bras donnant naissance à quatre branches ramifiées. Accroché à un support. Forme une boule serrée le jour. Déploie ses bras la nuit

Description : A partir d’un disque central, partent 5 bras se divisant chacun en quatre branches, dont deux sont peu ramifiées permettant à l’animal de s’accrocher à un support ou de se déplacer, et deux sont longues, très ramifiées, et fines à leurs extrémités permettant à l’animal de se nourrir. Les ramifications fines sont disposées successivement de part et d’autre du tronc central.
Sa couleur varie du brun foncé au jaune brun et peut aller jusqu’au crème. Le disque central peut mesurer jusqu’à 8 cm, et ses bras peuvent atteindre 1 m d’envergure. Le jour, il reste en boule, pelotonné sur lui-même. La nuit, il déploie ses bras pour former un filet en forme de panier ouvert face au courant, comme une parabole..
Cliquez sur la photo pour agrandir
Biotope : Il évolue entre 6 m et 30 m de profondeur. Dans la journée, il se niche dans les anfractuosités des récifs, les éponges géantes ou barriques (Xestospongia muta), ou s’attache dans les alcyonaires, gorgones ou coraux (Pseudopterogorgia), replié sur lui-même pour former une boule compacte. La nuit il se positionne au sommet d’un support. Les individus de grande taille sont trop larges et trop lourds pour être supportés par des alcyonaires et s’installent au sommet de coraux durs et de roches.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : On peut voir ce gorgonocéphale dans la région des Caraïbes, précisément dans les grandes et petites Antilles, en Floride et aux Bahamas, jusqu’aux côtes du Venezuela et du Brésil.