Baliste à marges jaunes – Pseudobalistes flavimarginatus

Critères de reconnaissance : Poisson ovale de couleur pâle. Bouche et joues rose orangé, dépourvues d’écailles. Première nageoire dorsale en forme de gâchette. Nageoire anale et deuxième dorsale symétriques, situées en arrière du corps. Marge de la nageoire anale, caudale et deuxième dorsale orange. Pas de nageoires pelviennes, réduites à une pointe sur le ventre. Petite bouche avec de grosses dents souvent visibles

Description :Ce baliste peut atteindre 60 cm. Le corps de forme ovale est comprimé latéralement. Sa coloration générale est pâle, gris-vert, avec la bouche et les joues roses à orange clair dépourvues d’écailles.
La marge des nageoires anale, caudale et de la deuxième dorsale est jaune-orangé. De courtes lignes parallèles sont présentes au niveau des yeux qui sont situés très haut sur la tête. La première nageoire dorsale est constituée d’une forte épine et de deux plus petites, qui peuvent se replier dans une gouttière dorsale pour disparaître complètement. La deuxième dorsale et l’anale sont de taille identique et placées de façon symétrique en arrière du corps. La nageoire pelvienne est réduite à une simple protubérance sur le ventre. La nageoire caudale est arrondie chez les jeunes, tronquée avec les lobes allongés chez les adultes. La bouche est très petite par rapport au corps, mais possède de grandes dents robustes. L’absence d’écaille sur son pourtour la fait vaguement ressembler à un bec d’oiseau. Le reste du corps est en revanche couvert de larges écailles bien visibles.
Les juvéniles ont le ventre jaune ponctué de bleu ou de noir et le dos blanc avec des bandes noires, alors que les subadultes sont blanc verdâtre avec des points noirs.
Cliquez sur la photo pour agrandir

Baliste à marges jaunes

Image 1 parmi 2

Pseudobalistes flavimarginatus Indonésie

Biotope : Le baliste à marges jaunes se rencontre dans les lagons, les passes et les cuvettes sablonneuses des pentes externes de 2 à 50 m de profondeur.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : Pseudobalistes flavimarginatus est présent de la mer Rouge à l’Afrique du Sud à l’ouest à la Polynésie Française à l’est, et du sud du Japon au nord de la Grande Barrière de Corail (Australie). Il a été signalé en Nouvelle-Calédonie.