Lime électrique – Ctenoides ales

Critères de reconnaissance : Coquille rarement visible car enfoncée dans une anfractuosité. Manteau rouge vif. Longs tentacules rouges. Bords internes du manteau parcourus d’ondes blanc iridescent. Fines lignes blanches entre bord du manteau et tentacules

Description :La lime électrique est un mollusque bivalve dont la taille de la coquille peut atteindre 9 cm. Elle se reconnaît à son manteau rouge vif, bordé de longs tentacules* rétractiles et gluants de la même couleur. Les bords internes du manteau sont régulièrement parcourus d’éclairs iridescents blanc bleuté, rappelant des arcs électriques. De fines lignes blanches relient le bord du manteau aux tentacules. Il n’y a pas d’yeux sur le bord du manteau.La coquille n’est pratiquement jamais visible pour le plongeur, car l’animal est toujours enfoncé dans une faille ou anfractuosité du récif, valves bâillantes, et manteau et tentacules étant alors les seuls visibles. Les 2 valves sont symétriques, ovales, en forme de pagaie. Elles sont de couleur blanc jaunâtre, avec de fines lignes radiales légèrement verruqueuses sur leur face externe. L’intérieur est blanc brillant sans impression musculaire ou palléale*. Les 2 valves sont reliées par une charnière droite, dysodonte (sans dents) au milieu duquel est présent un umbo* pointu. Les 2 oreilles sont courtes et de même taille. Une fois refermées, les 2 valves ne sont pas totalement jointives, et laissent un orifice dans la partie antérieure, juste au-dessus de la charnière. Cliquez sur la photo pour agrandir

1

Image 1 parmi 2

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Biotope : La lime électrique se rencontre dans les anfractuosités et cavités dans les récifs coralliens jusqu’à une vingtaine de mètres de profondeur. On la trouve plus particulièrement dans les anfractuosités à l’intérieur même des grottes.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : C’est une espèce du Pacifique tropical Ouest, de l’Indonésie aux îles Salomon et du sud du Japon à l’Australie et la Nouvelle-Calédonie.