Perroquet à Bosse – Bolbometopon muricatum

Critères de reconnaissance : Silhouette massive. Bosse proéminente sur la tête. Couleur unie vert gris avec un front rosé. Dents soudées en bec de perroquet. Vit toujours en groupe

Description : C’est le plus gros des poissons-perroquet, avec une silhouette massive et un poids maximum de 46 kg. Sa taille moyenne est de 70 cm mais il peut atteindre 130 cm.
Sa livrée est de couleur unie vert olive, vert bleu à gris ardoise, sauf la partie antérieure de sa tête qui est jaune à rose. Il possède sur la tête une grosse protubérance comme une bosse. Il est recouvert de larges écailles très dures sauf sur l’avant de la tête. Ses dents apparentes sont soudées en robustes plaques et forment un bec qui évoque celui du perroquet.
La nageoire dorsale comporte 9 épines et 10 rayons mous ; la nageoire anale est composée de 3 épines et de 9 rayons mous.Contrairement aux autres perroquets, les femelles et les mâles ont la même livrée. Il existe un léger dimorphisme* sexuel ; les mâles, un peu plus gros, ont la bosse frontale directement dans le prolongement du bec, à la verticale, alors que chez les femelles la bosse commence un peu en arrière du bec. Les juvéniles sont brun-gris avec 5 rangées verticales de points blanchâtres sur le corps. Ils ne possèdent pas encore de bosse sur la tête. Ils changent de couleur au cours de la croissance pour devenir vert sombre.
Cliquez sur la photo pour agrandir

Perroquet à bosse - Bolbometopon muricatum

Image 1 parmi 7

Perroquet à bosse - Bolbometopon muricatum

Biotope :Les perroquets à bosse fréquentent les récifs coralliens et vivent dans le lagon, sur le platier ou sur le récif extérieur entre 1 et 30 mètres. Ils vivent en groupe de plusieurs dizaines d’individus. Le jour, ils offrent un spectacle impressionnant quand ils se regroupent en troupeaux pour briser violemment les coraux de leur bec robuste et les brouter. Ce comportement rappelle celui de grands bovins d’où leur nom de « poissons-bisons » (et aussi, bien sûr, à cause de la bosse).
On les trouve parfois le soir dans une grotte ou une épave ou ils passent la nuit en groupe. Contrairement aux autres poissons-perroquets, ils ne s’enveloppent pas dans un cocon pour dormir.Les juvéniles vivent à l’intérieur du lagon, dans les herbiers.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution :Le perroquet à bosse se rencontre dans toute la zone intertropicale de l’Indo-Pacifique, de 30° Nord à 24° Sud. On le trouve en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française (îles de la Société et Tuamotu), à Wallis et Futuna, sur la Grande Barrière de Corail d’Australie ; au Japon (Nansei-shoto); à Taïwan ; aux Samoa, aux îles Salomon, au Vanuatu ; en Indonésie, Sipadan (Malaisie) ; aux Philippines, en Papouasie Nouvelle Guinée ; en mer Rouge, dans l’océan Indien, à Mayotte.
Il est présent mais en voie d’extinction à Guam, aux Marshall, aux Fidji et sur les côtes de l’Afrique de l’Est.

Filmé aux Philippines par Claude Cevey et à Mayotte à par Olivier S.