Eponge course rouge sang – Amphimedon compressa

Critères de reconnaissance : Eponge érigée en branches cylindriques. Couleur rouge brillant ou brune.
Nombreux oscilles dispersés

Description : Cette éponge en forme de corde est le plus souvent érigée verticalement à partir d’une masse basale. Sa taille peut dépasser 50 cm de hauteur. Elle forme le plus souvent une seule branche, parfois plusieurs, cylindriques ou légèrement aplaties. La face d’une branche est quelquefois excavée ou bien un peu bombée et peut présenter une côte saillante. Leur diamètre est en moyenne de 2 à 4 cm, il peut atteindre 7 cm.
Quand elle est fixée sur un tombant, elle prend une forme plus tordue ou ramifiée ou encore en forme d’éventail (flabelliforme*) mais toujours dirigée vers la surface. A faible profondeur et dans les zones battues, la forme peut aussi être massive, plus ou moins lobée, plus rarement, elle est encroûtante en couche épaisse. La couleur est rouge brillant, bordeaux ou brun-rouge, plus rarement orange.
Sa surface est bosselée et poreuse, d’aspect légèrement rugueux, avec des orifices exhalants nombreux : les oscules*. Bien ronds, de 1 à 4 mm de diamètre, ils sont cloisonnés et légèrement surélevés. Ils sont dispersés le long des branches, assez uniformément mais sans alignement. Il n’y a pas d’ouverture en haut des branches.
La consistance est ferme, élastique, souple et résistante.
Cliquez sur la photo pour agrandir
Biotope : Cette éponge pousse au-dessus du substrat, sur le sommet des récifs coralliens, occasionnellement sur le tombant récifal entre 5 et 20 mètres. Elle se rencontre plus rarement dans la mangrove*. Elle a une préférence pour les eaux peu agitées (mais claires).
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : Elle est très commune en Floride, dans le golfe du Mexique, dans les grandes Antilles : Cuba, Hispaniola, la Jamaïque et Porto Rico, les îles Vierges, les petites Antilles dont la Guadeloupe, la Martinique, Saint Martin, Bonaire, sur les côtes du Venezuela, Belize, les côtes de Colombie.