Papillon strié – Chaetodon striatus

Critères de reconnaissance : Corps discoïde fortement comprimé latéralement. Bandes noires verticales. Lignes horizontales grises. Liseré noirâtre rehaussé de jaune soulignant l’arrière du corps ainsi que les nageoires dorsale et anale

Description : Comme tous les poissons-papillons, Chaetodon striatus a un corps discoïde à dos élevé, fortement comprimé latéralement. Adulte, il atteint une taille de 13 cm environ, 16 cm au maximum. Son corps, argenté à blanc, est parcouru de quatre bandes verticales noires ainsi que de lignes horizontales grises qui lui donnent un aspect côtelé comme du velours. L’une des bandes verticales noires, située sur la tête, traverse l’œil en le masquant. Un liseré noirâtre rehaussé de jaune souligne l’arrière du corps ainsi que les nageoires dorsale et anale.
La bouche, placée à l’extrémité d’un museau pointu est petite et protractile*. Elle est garnie de fines dents serrées rappelant les soies d’un animal.
La partie antérieure de la nageoire dorsale possède des épines proéminentes.
Les juvéniles ont un point noir cerclé de blanc sur l’arrière souple de la dorsale. Cet ocelle* s’estompe au fil de la croissance..
Cliquez sur la photo pour agrandir
Biotope : Ce poisson fréquente les récifs coralliens et les zones rocheuses où on le voit voleter, souvent en couple, entre 3 et 20 m de profondeur. C’est une espèce diurne qui, la nuit, se cache dans les anfractuosités du récif pour échapper à ses prédateurs (murènes, et autres gros poissons).
Les juvéniles préfèrent les herbiers.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : Chaetodon striatus est présent depuis les côtes du Massachusetts jusqu’au nord du Brésil, ainsi que dans le golfe du Mexique, la mer des Caraïbes et aux Bermudes. On le trouve aussi plus à l’est, autour des Rochers de St Paul, à 850 km des côtes brésiliennes.