Baliste bleu strié – Pseudobalistes fuscus

Pseudobalistes fuscus se présente de 2 manières
2. Forme à ligne représenté ici
2. Forme à points.
Critères de reconnaissance : Poisson ovale bleu à point jaunes plus ou moins visibles, lignes parallèles sous les yeux. Bords de la nageoire caudale effilés. Première nageoire dorsale en forme de gâchette. Nageoire anale et 2ème dorsale symétriques, situées en arrière du corps. Pas de nageoires pelviennes, réduites à une pointe sur le ventre
Petite bouche avec de grosses dents souvent visibles.

Description : Ce baliste peut atteindre 55 cm. Le corps de forme ovale est comprimé latéralement. La coloration est bleu sombre avec des points jaunes plus ou moins visibles. La nageoire caudale est tronquée, avec le bord supérieur et inférieur longs et effilés. Des lignes horizontales parallèles, formées de plis rigides de la peau, sont visibles sous l’œil.
Les yeux sont situés très haut sur la tête. La première nageoire dorsale est constituée d’une forte épine et de deux plus petites. Cette nageoire peut se replier dans une gouttière dorsale pour disparaître complètement. La deuxième nageoire dorsale et l’anale sont de taille identique et placées de façon symétrique en arrière du corps. La nageoire pelvienne est réduite à une simple protubérance sur le ventre. La bouche est très petite par rapport au corps, ressemble vaguement à un bec d’oiseau mais possède de grandes dents robustes. Enfin, le corps est couvert de larges écailles bien visibles.
Les juvéniles ont le dos blanc avec des zones noires et le ventre jaune. Le corps est couvert de taches bleues, la nageoire caudale est arrondie. Les sub-adultes sont bleus avec une réticulation orange importante.
Cliquez sur la photo pour agrandir

Baliste bleu strié - Pseudobaliste fuscus

Image 1 parmi 1

Baliste bleu strié - Pseudobaliste fuscus

Biotope : Le baliste à rides bleues se rencontre dans les lagons clairs, les pentes externes mais préfère les zones de sables près des récifs de 1 à 50 m de profondeur. En général les adultes se trouvent à des profondeurs de 30 m ou plus alors que les juvéniles vivent à faible profondeur, dans les récifs riches en coraux morts et cassés. La nuit, le baliste à rides bleues se réfugie toujours dans la même cavité.Réf. DORIS – FFESSM Distribution : Pseudobalistes fuscus est présent de la mer Rouge à l’Afrique du Sud à l’ouest à la Polynésie Française à l’est, et du sud du Japon à la Nouvelle Calédonie et la Grande Barrière de Corail (Australie).