Perroquet à gorge verte – Scarus prasiognathos

Description : Mâle: dominante bleu vert, écailles bordées de rose, joues et menton turquoise, bordure des lèvres violet, nageoires dorsale, anale et caudale bleu et rose, caudale falcoiforme. Femelle: brun rouge avec des petites taches blanches éparses.
Généralités: A l’exception d’une seule espèce (Leptoscarus vaigiensis), les poissons perroquets sont hermaphrodites : ils naissent femelle et prennent le caractère mâle au cours de leur croissance, ce sont des espèces protogynes. La plupart ont des couleurs spectaculaires, qui changent en fonction de l’âge, du sexe et de l’humeur des individus. Leur dentition, qui motive la comparaison avec les perroquets, est une des caractéristiques de la famille : leurs incisives sont soudées en quatre plaques dentaires (deux pour chaque mâchoire), quelques espèces, notamment celles du genre Calotomus, faisant exception. Des dents pharyngiennes broient ensuite les contenus prélevés. Ils sont parmi les pires ennemis du corail et contribuent à l’érosion du récif ainsi qu’à la formation de sédiments, ils participent ainsi à la formation du sable des plages tropicales.
Cliquez sur la photo pour agrandir
A l’aide de leurs puissantes mâchoires, ils raclent sans cesse le corail afin d’y trouver les algues vertes dont ils se nourrissent et avalent des fragments de coraux pour faciliter leur digestion. Certains sont cependant corallivores facultatifs, d’autres sont herbivores et ne touchent pas au corail. La nuit, ils se refugient dans les anfractuosités du récif et certaines espèces s’enveloppent dans un cocon de mucus pour se protéger des parasites (des crustacés isopodes notamment), et sans doute aussi de leurs prédateurs.
Distribution : Indo-Pacifique tropical des Seychelles à la Nouvelle Irlande, des Ryukyu aux Cocos-Keeling
Réf. Sous les Mers