Poissons-couteaux rigide – Centristes scutatus Linnaeus

Autre noms : Poisson-rasoir, centriste cuirassé
Les poissons-couteaux forment une intéressant famille. Les deux genres se distinguent par la structure de la grande épine dorsale, qui est droite et rigide chez Centricus, et articulée en son milieu chez Aeoliscus. Ces poissons au corps comprimé nagent tête en bas. Ils chassent des petits invertébrés nageurs, qu’ils aspirent avec leur bouche tubulaire. Les oeufs et larves sont pélagiques.
Critères de reconnaissance : Nage caractéristique en banc, tête en bas. Corps argenté avec une bande verticale brun rougeâtre qui traverse l’œil. Museau allongé et jaune. Epine dorsale rigide se prolongeant au-delà de la queue

Description : Le poisson-couteau rigide a une taille maximum de 15 cm. Il nage généralement en position verticale, la tête en bas.
Son corps est mince, allongé, raide, en lame de couteau.
Il est de couleur argentée avec une bande longitudinale brun rougeâtre passant par l’œil jusqu’à la queue.
Le museau est long, pointu, légèrement recourbé et de couleur jaune.L’arrière du corps est prolongé dorsalement par une épine rigide (sans articulation) s’étendant au-delà de la queue. Cette épine correspond au premier rayon de la nageoire dorsale. La nageoire caudale proprement dite est ramenée en position ventrale, la nageoire anale parcourt l’ensemble de l’abdomen.7 à 8 traits se dessinent perpendiculairement à la ligne qui traverse le corps.

Le juvénile ressemble à un rectangle allongé noir ou marron avec un museau très court, sa taille varie de 5 à 10 mm. Il vit en solitaire, ou en petits groupes comme les adultes, dans les eaux de surface ou encore dans les épines des oursins où il nage aussi tête en bas.

Cliquez sur la photo pour agrandir

Poissons-couteaux

Biotope : Ce poisson vit en petits groupes de quelques dizaines d’individus dans des baies protégées et reste près du fond, généralement entre 3 et 20 mètres. Il a été signalé ponctuellement à 100 m.
Le poisson-couteau rigide vit dans l’eau de mer ou dans l’eau saumâtre, sur des fonds sableux ou vaseux. Il recherche une protection dans les coraux branchus, les gorgones ou les herbiers. Les juvéniles s’abritent parmi les piquants des oursins ou dans les crinoïdes.
Réf. DORIS – FFESSM
Distribution : Ce poisson vit dans l’Indo-Pacifique, en zone tropicale.
L’espèce se rencontre à Mayotte, à la Réunion, aux Maldives, en mer Rouge, dans le golfe Persique, de l’Australie au Japon, en Indonésie, en Papouasie Nouvelle-Guinée, en Nouvelle-Calédonie.