Ange Français – Pomacanthus paru

Critères de reconnaissance : Forme discoïde. Nageoires dorsale et anale prolongées vers l’arrière. Ecailles bordées de jaune. Epines sur le préopercule branchial

Description : Ce poisson de forme discoïdale peut atteindre 40 cm à l’âge adulte (maximun 46 cm). Une forte épine sur le bord inférieur du préopercule branchial est typique des membres de la famille des Pomacanthidés.
Au stade adulte, le corps est gris bleuté sans bande verticale, avec de nombreuses petites taches jaunes en forme de petits croissants de lune. Ces taches correspondent aux écailles, qui sont bordées de jaune. La tête est un peu plus claire que le corps. Les yeux sont cerclés de jaune et la bouche est blanchâtre. Les nageoires pelviennes, dorsale et anale sont prolongées par une grande pointe vers l’arrière. Une tache jaune est présente à la base des nageoires pectorales. La caudale est arrondie.
Il connaît plusieurs stades de développement, au cours desquels sa morphologie et ses couleurs changent fortement:
Cliquez pour agrandir la photo

1

Image 1 parmi 11

Poisson-Ange français stade juvénile - Pomacanthus paru

Stade juvénile : le corps est noir avec une première bande jaune passant entre les yeux et entourant la bouche et 3 autres bandes jaunes le traversant verticalement.
La nageoire caudale est arrondie et cerclée de jaune. Les nageoires ventrales et anale sont bleues à leurs extrémités. La forme du corps est légèrement différente : les nageoires dorsale et anale se prolongent vers l’arrière, ce qui donne au corps une forme triangulaire chez les plus jeunes, puis, plutôt rectangulaire (vu de profil).
Stade intermédiaire : Le corps s’arrondit progressivement. Les rayures jaunes tendent à disparaître. Plus le poisson « vieillit », plus ses bandes s’estompent ; celles situées au milieu du corps et sur la tête sont visibles plus longtemps. De même, le corps s’éclaircit passant du noir au gris-bleu
Biotope :Le poisson-ange français nage parmi les coraux et les fonds rocheux qui lui offrent protection et nourriture, généralement entre 5 et 25 m de profondeur. Il est possible de l’observer aussi à des profondeurs plus importantes, au delà de 30 m, notamment sur des épaves. Il règne, souvent en couple, sur un territoire dont il interdit l’accès à ses congénères.
Les juvéniles évoluent, à faible profondeur, sur le récif ou sur des zones sableuses à proximité d’une cachette.
Distribution : Le poisson-ange français est présent de la Floride au Brésil, y compris aux Bahamas, dans le golfe du Mexique et aux Caraïbes. Introduit avec peu de succès aux Bermudes.
Aperçu aussi à Sainte Hélène et au large des îles Ascension dans l’Atlantique oriental.
Références : DORIS – FFESSM